Louis Vigé est un jeune instituteur toulousain lorsqu’il est mobilisé dans le 142e régiment d’infanterie. Il fait partie des milliers de poilus qui se retrouvent en première ligne. Longtemps après la fin de la guerre il décide de raconter son expérience sous les drapeaux dans un ouvrage intitulé Etoiles et brisques. Utilisant de nombreux documents (lettres, plans, croquis, cartes postales, photographies) l’auteur replace son aventure militaire dans le contexte historique et politique de l’époque, et ne se prive pas de donner son opinion.
En 1989, Mme L. S. VIGE a déposé aux Archives municipales les dix cahiers manuscrits appartenant à son père. Ce dépôt est enregistré sous les cotes 5 S 502 à 5 S 511.

image1.jpg