Agé de 42 ans lors de sa mobilisation, Nicolas Marty appartient à la réserve de l’infanterie territoriale de la région toulousaine. Cantonné dans des tâches de défense, de construction, d’entretien, ses affectations le mènent des Pyrénées aux Vosges. Détaché aux travaux agricoles, il passe sa dernière année de guerre dans une ferme à Avignonet Lauragais. Utilisant textes et photographies, il rapporte dans son carnet de guerre les grands et les petits évènements qui animent son quotidien de soldat.
Ce document été acheté en 1998 par les Archives municipales de Toulouse. Il appartient à la sous série des "Albums photo" et porte la cote 16 Fi 17.

image2.jpg