A l’approche de son centenaire, la guerre 1914-1918 connaît un regain d’intérêt tant auprès des artistes que du public. Ouvrant un siècle où se déchaîneront les passions bellicistes, elle annonce par bien des aspects nos sociétés contemporaines, à tel point qu’elle a été qualifiée de première véritable guerre moderne.
C’est peut être sa dimension visuelle et le nouveau rapport qu’elle institue avec l’image qui frappe le plus aujourd’hui. Grâce à la démocratisation de la photographie, du cinéma et de la presse illustrée, rendue possible par les évolutions technologiques, un véritable flux d’images va être produit faisant émerger un sentiment de réalisme et d’immédiateté inédit.
Dans le paquetage des militaires, des appareils photo font leur apparition. Des clichés d’origine multiple viennent concurrencer l’imagerie officielle. Là où la propagande ne veut voir que l’union sacrée de la nation derrière ses poilus, ces derniers racontent leur expérience singulière de la guerre, parfois exaltante, souvent douloureuse.
En cette année de célébration du 90e anniversaire de l’Armistice, les Archives municipales de Toulouse ont réalisé un guide des sources illustrées du premier conflit mondial conservées dans leurs fonds. Ce guide recense des documents iconographiques de toutes formes et origines : du dessin réalisé par un poilu à un reportage photographique officiel publié dans L’Illustration. La richesse de cet instrument de recherche, permet, entre autre, de constater l’avènement d’une véritable guerre des images doublant celle qui se déroule sur les champs de bataille.

Petit guide des sources illustrées conservées aux Archives municipales de Toulouse : intro.