Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Les images

Fil des billets

mercredi 15 octobre 2008

Pour témoigner

Nombreux sont les acteurs du premier conflit mondial qui ont voulu témoigner de leur expérience. Certains l’ont fait à travers des photographies, dessins et autres carnets de guerre. Ces visions singulières sont complétées par des documents très populaires, les cartes postales, qui rendent compte de l’atmosphère générale de l’époque. Mis en perspective, ces points de vue donnent une image assez juste de cette période troublée.

Les images

mercredi 1 octobre 2008

Fonds Raoul Berthelé (5 S 327-330 et 49 Fi)

Raoul Berthelé est mobilisé à l’âge de 28 ans. Ingénieur chimiste dans le civil, il est incorporé au service de santé en tant qu’officier d’administration chargé de l’approvisionnement. Ses affectations le mènent dans les départements de la Somme, de la Marne et de la Meuse de 1915 jusqu’en avril 1917. A cette date il effectue un stage de reconversion pour intégrer l’armée de l’air. Nommé chef de la station météorologique de la 6e armée, il occupe cette fonction jusqu’à la fin de la guerre. Quelques semaines après la signature de l’armistice, il meurt des suites de la grippe espagnole à Roulers en Belgique.
Photographe amateur, il emporte un appareil stéréoscopique dans son paquetage. Ainsi, entre 1915 et 1918, il réalise plus de 2500 clichés témoignant de la vie quotidienne des militaires dans la zone de l’arrière front où transitent hommes et matériels.
Soixante ans après sa mort, ses descendants ont fait don de ses archives à la Ville de Toulouse. Outre les images produites par Raoul Berthelé sous les drapeaux, elles contiennent aussi des papiers militaires, cartes, schémas, brochures, revues, ainsi que des photographies de famille. Par ailleurs des documents relatifs à la mobilisation lors de la première guerre mondiale de Benjamin Faucher, beau-frère de Raoul Berthelé, s’y trouvent mêlés.

image5.jpg

image2.jpg

image3.jpg

image4.jpg

image1.jpg

Dépôt Louis VIGÉ (5 S 502-511)

Louis Vigé est un jeune instituteur toulousain lorsqu’il est mobilisé dans le 142e régiment d’infanterie. Il fait partie des milliers de poilus qui se retrouvent en première ligne. Longtemps après la fin de la guerre il décide de raconter son expérience sous les drapeaux dans un ouvrage intitulé Etoiles et brisques. Utilisant de nombreux documents (lettres, plans, croquis, cartes postales, photographies) l’auteur replace son aventure militaire dans le contexte historique et politique de l’époque, et ne se prive pas de donner son opinion.
En 1989, Mme L. S. VIGE a déposé aux Archives municipales les dix cahiers manuscrits appartenant à son père. Ce dépôt est enregistré sous les cotes 5 S 502 à 5 S 511.

image1.jpg

Carnet de guerre de Nicolas MARTY (16 Fi 17)

Agé de 42 ans lors de sa mobilisation, Nicolas Marty appartient à la réserve de l’infanterie territoriale de la région toulousaine. Cantonné dans des tâches de défense, de construction, d’entretien, ses affectations le mènent des Pyrénées aux Vosges. Détaché aux travaux agricoles, il passe sa dernière année de guerre dans une ferme à Avignonet Lauragais. Utilisant textes et photographies, il rapporte dans son carnet de guerre les grands et les petits évènements qui animent son quotidien de soldat.
Ce document été acheté en 1998 par les Archives municipales de Toulouse. Il appartient à la sous série des "Albums photo" et porte la cote 16 Fi 17.

image2.jpg

Cartes postales couleur et N&B (9 Fi)

Les Archives de Toulouse conservent près de 300 cartes postales ayant trait à la guerre 1914-1918. Très populaires durant cette période, elles présentent une imagerie de propagande : le poilu est un héros, nos alliés sont des gens très bien, les prisonniers allemands sont très frustes, les troupes coloniales sont très heureuses de prêter main-forte à la mère patrie…. Ces cartes, publiées par des éditeurs toulousains, montrent essentiellement les conséquences locales du conflit. Elles reproduisent en général des photographies N&B (parfois colorées), mais aussi des gravures patriotiques ou satiriques.
Cette sélection, issue de la sous série 9 Fi, est principalement constituée de documents achetés par le service des Archives.

image1.jpg

image2.jpg

image3.jpg

image1.jpg

image2.jpg